Gestion des comptes liés au commerce extérieur

international

Les personnes morales résidentes ou non résidentes peuvent ouvrir un compte devise libellé en une monnaie librement convertible, utilisée dans les transactions commerciales...

Compte devise personne morale :

Les personnes morales résidentes ou non résidentes peuvent ouvrir un compte devise libellé en une monnaie librement convertible, utilisée dans les transactions commerciales et financières internationales et régulièrement cotée par la Banque d’Algérie.

Compte CEDAC (personne morale) :

Le compte CEDAC est un compte en dinars algériens convertible ouvert en faveur des sociétés étrangères non résidentes mais dont la présence en Algérie est justifiée par un contrat commercial dûment signé avec un contractant de droit algérien.

Il est ouvert essentiellement pour la réception des encaissements de la partie transférable objet du contrat.

Il peut être crédité de tout rapatriement reçu de l’étranger à titre d’avances, virement provenant d’un autre compte CEDAC ou versements en devises librement convertibles.

Les titulaires peuvent :

  • transférer une partie ou la totalité du solde disponible,
  • effectuer des dépenses localement,
  • ordonner des virements au profit d’un autre compte CEDAC,
  • effectuer des avances au profit d’un compte INR.             

Compte I.N.R (compte intérieur non résidents) :

Le compte INR est un compte en dinars algérien ouvert en faveur de sociétés étrangères non résidentes justifiant leurs présences en Algérie par un contrat public conclu avec un cocontractant de droit algérien. Ce compte permet de percevoir obligatoirement la partie payable en dinars algérien, destinée aux dépenses locales.

Il est alimenté essentiellement par des virements reçus du cocontractant algérien dûment justifiés dans la limite du montant en dinars, fixé par le contrat.

Il peut être alimenté, à titre exceptionnel, par des virements en devises reçus de l’étranger ou d’un compte CEDAC dont la réexportation pourrait être assurée par la suite.

Les ambassades et les représentations diplomatiques agréées en Algérie sont autorisées à ouvrir des comptes INR en vue de recevoir exclusivement leurs recettes consulaires.